Laetitia Casta reporte le même top 27 ans après

Cynthia Lahoma

Présente au dernier défilé Haute Couture de Jean Paul Gaultier ce jeudi 23 janvier, Laetitia Casta portait une tenue à la signification particulière. De quoi rappeler la relation indéfectible qui l’unit au créateur depuis plus de vingt ans. 

Comme un air de nostalgie et de « joyeux bordel ». C’est en ces mots prononcés au micro de "BFM TV" que Jean Paul Gaultier qualifiait son dernier défilé Haute Couture. Un show d’une heure et demie sensationnel au casting de rêve. De la nouvelle génération de Supermodels, comme les soeurs Hadid, aux mannequins historiques à l’instar de Farida Khelfa, le créateur a réveillé tout un pan de la mode pour faire ses adieux à la Haute Couture. Top models, actrices ou personnalités invitées étaient intimement liées au créateur. C’est le cas de Laetitia Casta qui a fait sensation dans un total look jean. La star s'est affichée avec un top déstructuré reconstituant une veste brute. Une création façon puzzle signée du couturier. Composé de plusieurs pièces, la création forme une sorte de plastron en jean, apposé sur une base en résilles couleur chair. Des demies-manches recouvrent les bras dont les finitions sont parées de cette matière transparente. Une tenue particulière aux yeux du mannequin, puisqu’il s’agit de la création portée lors du tout premier défilé Jean Paul Gaultier qui l’a révélée au monde de la mode en 1993.

Le coup de coeur de Jean Paul Gaultier 

Paris. Backstage du défilé printemps-été 1994 « Les Tatouages » de Jean Paul Gaultier. Une collection dérangeante et fascinante. Les corps mannequins sont habillés de tissus et de figures colorées conçues avec l'artiste tatoueur Tin-Tin. De quoi créer un pont...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi