Lassi, laban, kéfir... Les bienfaits des laitages exotiques

© Getty Images/iStockphoto

Au pays du fromage, de la crème fraîche entière, du beurre de baratte et des yaourts fermiers, on ne voit pas bien ce qui pourrait nous détourner de ce que l’on déguste avec plaisir depuis des années. Une envie de nouveauté peut-être, de fraîcheur… Alors embarquement pour un petit tour du monde bon pour le palais et la santé, avec le nutritionniste Raphaël Gruman.

La vache étant considérée comme une créature sacrée en Inde, l’omniprésence de ces derniers vient compenser la faible consommation de viande.

Le lassi, lait fermenté, accommodé avec des fruits, des épices ou des aromates à la façon d’un smoothie, fait partie des boissons consommées quotidiennement dans ce pays. Excellente source de calcium, il participe à la solidité osseuse.

Le ghee, un beurre clarifié, a un atout de taille. Il convient aux intolérants au lactose car il n’en contient pas.

Le koha, pâte de lait que l’on intègre dans les pâtisseries ou que l’on fait frire sous forme de petites sphères, compte parmi les délices sucrés qu’on y affectionne.

L’avis du nutritionniste : "L’alimentation indienne est assez saine en soi. Ce qui peut poser problème, ce sont les matières grasses que l’on ajoute et les féculents qu’on y associe, qui peuvent rendre les repas très glucidiques. Et elle mise beaucoup sur les légumes et légumineuses comme les lentilles ; elle peut donc être un peu pauvre en protéines".

Comment les consommer ? Le lassi peut être consommé le matin au petit-déjeuner ou en collation. Le ghee remplace facilement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite