1 / 7

Laura Smet : son évolution en 25 coiffures

Laura Smet se distingue par sa chevelure blé au coiffé-décoiffé qu’elle maîtrise à la perfection. Preuve à son mariage en 2019, elle faisait la part belle à cette coiffure épurée, sans fioriture. La structure ? Des longueurs tie and dye, qui se déploient avec un wavy froissé, le tout surmonté d’un voile bohème et romantique. Laura Smet déclinait son allure quotidienne en une coiffure de mariée empreinte de naturel.Mais avant d’afficher cette signature capillaire, la fille de Johnny Hallyday s’est essayée à de nombreux styles. L’actrice n’a pas été frileuse à l’idée de pousser sa mue en modifiant ses longueurs et en changeant de coloration à plusieurs reprises. Tandis qu’elle fait ses armes en tant qu’actrice au début des années 2000, Laura est alors radicalement différente. Elle s’affirme dans un tout autre registre avec une coupe courte à la garçonne. Plus tard, elle laisse pousser sa chevelure et s’autorise des fantaisies avec des coiffures rock ou dégradées. En 2010, elle fait sensation en brune, avant de revenir à un blond vénitien puis un blond lumineux. Retour en images sur l’évolution capillaire de Laura Smet.

Laura Smet : son évolution en 25 coiffures

Laura Smet fête ses 36 ans. Retour sur ses coiffures à travers les années. Laura Smet se distingue par sa chevelure blé au coiffé-décoiffé qu’elle maîtrise à la perfection. Preuve à son mariage en 2019, elle faisait la part belle à cette coiffure épurée, sans fioriture. La structure ? Des longueurs tie and dye, qui se déploient avec un wavy froissé, le tout surmonté d’un voile bohème et romantique. Laura Smet déclinait son allure quotidienne en une coiffure de mariée empreinte de naturel.Mais avant d’afficher cette signature capillaire, la fille de Johnny Hallyday s’est essayée à de nombreux styles. L’actrice n’a pas été frileuse à l’idée de pousser sa mue en modifiant ses longueurs et en changeant de coloration à plusieurs reprises. Tandis qu’elle fait ses armes en tant qu’actrice au début des années 2000, Laura est alors radicalement différente. Elle s’affirme dans un tout autre registre avec une coupe courte à la garçonne. Plus tard, elle laisse pousser sa chevelure et s’autorise des fantaisies avec des coiffures rock ou dégradées. En 2010, elle fait sensation en brune, avant de revenir à un blond vénitien puis un blond lumineux. Retour en images sur l’évolution capillaire de Laura Smet.