Laurence Boccolini, "maman célibataire" depuis "quelques années maintenant" se confie sur son quotidien

·3 min de lecture
French Europe 1 radio host Laurence Boccolini poses during a photocall in Paris on September 4, 2018, as part of the Europe 1's back-to-work season 2018-2019 press conference. (Photo by Christophe ARCHAMBAULT / AFP) (Photo credit should read CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP/Getty Images) (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT via Getty Images)

"Vous me connaissez, je m’exprime peu alors profitez-en". En Une de Télé 7 jours du samedi 25 décembre 2021, Laurence Boccolini prend la pause avec sa fille Willow. Une grande première pour l'animatrice qui se dévoile comme rarement dans les colonnes du magazine sur son quotidien de mère célibataire.

Laurence Boccolini a envie de "rétablir quelques vérités" sur sa vie privée. En couverture du magazine Télé 7 jours, l’animatrice de France 2, qui pose pour la première fois avec sa fille, s’est confiée sur son quotidien de "maman célibataire" depuis "quelques années maintenant". Une réalité bien loin de celle écrite "dans certains articles ou sur le Net" qui la décrivent "toujours" comme "l’épouse de…", à son grand damn. Celle qui a lutté pendant de nombreuses années contre l'infertilité déclare : "Ce n’est pas la vérité, car je suis divorcée depuis de nombreuses années". Et si Laurence Boccolini a envie de se confier sur son "désir de parler de ma vie telle qu’elle est aujourd’hui", c‘est parce que "Willow (sa fille, née le 25 décembre 2013, ndlr) a la chance de ne pas avoir des parents qui se disputent ou se déchirent". Pour rappel, l’animatrice emblématique de TF1 s’est mariée en juillet 2004 à Mickaël Fakaïlo, de 20 ans son cadet, qu’elle a rencontré lors du concours Mister France, qui l’a sacré deuxième dauphin.

Vidéo. (Re)découvrez le parcours de Laurence Boccolini

Les confidences de Laurence Boccolini sur la famille qu'elle a "recréée"

Un quotidien que la présentatrice explique "bien" gérer, même si "comme toutes les femmes qui sont dans mon cas, il y a quelques contraintes". Parmi elles, celle de concilier sa vie de maman célibataire et sa carrière à la télévision : "Comme quand, en plein tournage, la baby-sitter m’annonce qu’elle est coincée dans le métro". Une "angoisse permanente", "une charge mentale énorme", mais "un choix" qui a aussi des "super côtés" : "Ma fille est heureuse et équilibrée". Et même si elle a perdu ses parents "il y a longtemps" et qu’elle explique ne plus "avoir de famille", elle estime avoir "la chance d’être bien entourée". "Le parrain et la marraine de Willow sont mes meilleurs amis, ils sont là pour elle", s’est-elle réjouie. Elle s’est alors souvenue de la fois où elle est "tombée très malade en rentrant d’Afrique du Sud" du tournage de l’émission "Je suis une célébrité, sortez-moi de là !". Souffrant d’une infection des reins, elle a pu compter sur eux : "Ils ont répondu présents. On a recréé une famille".

Vidéo. Laurence Boccolini : son tendre hommage à sa mère décédée il y a 18 ans

Malgré son emploi du temps chargé, elle tente au mieux d’être présente pour sa fille pour ne pas reproduire la même erreur que sa mère. "D'aussi loin que je me souvienne, ma mère m'a manqué tout le temps. Je ne voulais pas de ça pour ma fille". À l’occasion des fêtes de fin d’année, l’animatrice s’est également confiée sur ses habitudes pour Noël. Celle qui a animé le prime de France 2, du 24 décembre 2021, raconte au journal La Provence : “Famille, cadeaux, sapin, repas traditionnel. On mettait de côté une assiette de carotte et un verre de cognac pour les offrir au Père Noël. On écoutait Nat King Cole. C’est un souvenir très joyeux”. Une belle manière pour Laurence Boccolini de conclure l’année sur la chaîne qui lui a proposé de remplacer Nagui aux commandes de "Tout le monde veut prendre sa place" au cours de l'année 2021.

À lire aussi :

>> Laurence Boccolini poste un message très émouvant sur Instagram et sensibilise sur l'infertilité

>> Laurence Boccolini mère absente ? L'animatrice met les choses au point

>> "Moche, grosse, méchante" : Laurence Boccolini émue pour l'anniversaire du "Maillon faible"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles