Le yoga pourrait nous aider à vaincre la dépression en un mois seulement

Les « cours » de yoga pourraient permettre aux personnes atteintes de dépression de se sentir mieux. [Photo: Getty]

De nombreuses personnes misent sur le yoga pour être plus calmes, équilibrées et concentrées.

Mais, on ignorait jusque-là à quelle vitesse les postures du chien tête en bas et du lotus pouvaient stimuler le bien-être mental.

Pour en savoir plus, des scientifiques de l'université de Boston ont étudié 30 personnes atteintes de dépression.

Après juste un mois de cours réguliers, ces dernières étaient beaucoup plus positives et bien moins anxieuses, et dormaient également mieux.

Près d'une personne sur cinq (19,7 %) de plus de 16 ans au Royaume-Uni présentait des signes de dépression ou d'anxiété en 2014, d'après des statistiques de la Mental Health Foundation.

Aux États-Unis, 17,3 millions d’adultes (7,1 %) ont souffert d’au moins un épisode dépressif en 2017, d'après le National Institute of Mental Health.

Le NHS recommande aux personnes atteintes de dépression modérée d’effectuer plus d'exercices et de se confier à un être cher.

Dans les cas plus sérieux, il peut être nécessaire de faire appel à des professionnels ou de prendre des antidépresseurs.

De nombreuses études ont confirmé que le yoga et les exercices de respiration pouvaient être relaxants, tout en stimulant le bien-être mental.

Cependant, on ignorait combien de « cours » étaient nécessaires pour en récolter les fruits.

Pour en savoir plus, les scientifiques de Boston ont réparti les participants en 2 groupes : un groupe de yoga « à forte dose », soit 3 cours de yoga de 90 minutes et quatre séances d'une demi-heure à domicile par semaine.

Et un autre groupe « à faible dose », avec 2 cours de 90 minutes et 3 séances d'une demi-heure à domicile.

« Nous prescrivons des médicaments à différentes doses afin d’obtenir différents résultats », a déclaré l'auteur de l'étude, le Dr Chris Streeter.

« Nous avons donc exploré le même concept, mais avec le yoga ».

« Les études précédentes réalisées sur le yoga et la dépression ne se sont pas vraiment penchées sur la question ».

Les résultats, publiés dans la revue Journal of Psychiatric Practice, montrent que tous les participants étaient plus positifs et moins anxieux au bout de quatre semaines.

Ils ont également déclaré mieux dormir et se sentir moins épuisés.

Les bienfaits étaient toujours visibles à la 12e semaine, lorsque les participants ont de nouveau été évalués.

On ne sait pas exactement comment le yoga parvient à soulager la dépression, mais, le mélange d'exercices doux et de méditation stimulerait notre humeur.

Les mouvements lents et contrôlés permettraient de créer une sorte de connexion entre le corps et l'esprit, tout en nous ramenant dans l’instant présent.

Les scientifiques espèrent ainsi encourager les personnes souffrantes d’adopter cette pratique ancienne.

« Présenter des données basées sur des preuves est utile pour encourager plus d'individus à essayer le yoga dans le but d’améliorer leur santé et leur bien-être », a déclaré l'auteure de l'étude, le Dr Marisa Silveri.

« Ces données sont cruciales pour accompagner les recherches sur la neurobiologie sous-jacente qui devraient nous aider à mieux comprendre comment le yoga fonctionne ».

Alexandra Thompson