Les meilleures astuces pour conserver du fromage plus longtemps

·3 min de lecture
(Photo by BSIP/Universal Images Group via Getty Images)
(Photo by BSIP/Universal Images Group via Getty Images)

À pâte fraîche, molle ou ferme… Le Centre National Interprofessionnel de l’Économie Laitière répertorie pas moins de 1200 variétés de fromages français. Du Bleu d’Auvergne au Cantal, en passant par l’Époisses ou le Maroilles, il y en a pour tous les goûts. Néanmoins, une question revient souvent : comment les conserver de manière optimale, en évitant les remontées d’odeurs inconfortables et en protégeant au mieux leur saveur ?

L’importance de l’emballage

Un fromage emballé dans une pellicule plastifiée peut dégager des odeurs d’ammoniac car elle l’empêche de respirer. Pour lui laisser l’air dont il a besoin, il est préférable d’utiliser un papier à double épaisseur et micro-perforé, utilisé par les fromagers. Du papier ciré doublé recouvert d’aluminium peut également faire l’affaire. Ces astuces permettent au produit de conserver sa saveur et sa fraîcheur, sans pour autant dégager une odeur d’ammoniac.

(Photo by JEAN-PIERRE CLATOT/AFP via Getty Images)
(Photo by JEAN-PIERRE CLATOT/AFP via Getty Images)

Le réfrigérateur

Dans un endroit frais, doté d’une température entre 10 et 15°C, la conservation des fromages ne dépasse pas une journée. Le réfrigérateur est donc l’une des meilleures solutions. Pour éviter les mauvaises surprises odorantes une fois la porte de l’appareil ouverte, le bac à légumes et/ou un sachet hermétique s’avèrent très utiles. Cela les préserve de l’air ambiant et asséchant du réfrigérateur. En absorbant l’humidité des produits, ce dernier peut provoquer des remontées d’odeurs parfois peu réjouissantes.

Toujours séparer les fromages

Si les fromages sont regroupés dans une boîte en plastique au réfrigérateur, il est important de conserver leur emballage individuel. Cela empêche les rencontres hasardeuses entre des arômes singuliers, et la création d’une senteur inédite munster/roquefort.

Le congélateur

La congélation est réservée aux pâtes fermes et semi-fermes. Pour une meilleure conservation, les fromages doivent préalablement être emballés dans un papier ou une feuille d’aluminium, puis placés dans un sachet hermétique adapté. De plus, mieux vaut surgeler des morceaux de moins de 500 grammes et d’une épaisseur d’environ 2,5 cm. Cette méthode peut nuire à la texture des produits. En revanche, elle ne devrait pas altérer leur goût ou modifier leurs propriétés. Avant la dégustation, il suffit de laisser décongeler au réfrigérateur.

En résumé

Le fromage est généralement à son meilleur au moment de l’achat. S’il provient du rayon frais du supermarché, il est recommandé de prendre en compte sa date de péremption. Pour une conservation optimale, un endroit humide, sombre et pas trop froid comme le bac à légumes du réfrigérateur est l’idéal. Il faut par ailleurs veiller à le placer dans un emballage adapté, à commencer par le papier spécifique fourni par les fromagers. Toutes ces bonnes conditions réunies permettront au produit de continuer à s’affiner au fil des semaines de conservation, pouvant généralement aller de deux (pâtes molles) à quatre (pâtes fermes). Enfin, au moment de la dégustation, il n’est pas toujours nécessaire de retirer la croûte, dont la vertu est d’agir comme une couche protectrice.

(Photo by LOIC VENANCE/AFP via Getty Images)
(Photo by LOIC VENANCE/AFP via Getty Images)
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles