Les trentenaires passent au slow aging

Si vous aussi vous avez l’impression de vivre dans un incessant tourbillon, ce qui suit va vous intéresser. car ce n’est pas qu’une impression : après l’excitation des journées à 100 à l’heure, des mails en cascade et de l’agitation permanente des réseaux sociaux, est venu le moment de la fatigue. Une fatigue mentale et physique que l’on a aussi jusque dans la peau : pollution, surmenage, éveil permanent, tout cela a un impact sur notre vieillissement cutané. En plus d’être en burn out, on se fait des rides. Place au coup de frein et à la vitesse de croisière : entrez dans l’ère de la slow life, de la slow beauty et du slow aging.

image

C’est prouvé, bon nombre des signes de l’âge ne sont pas génétiques mais liés à ce que les scientifiques appellent l’Exposome, c’est-à-dire toutes les influences environnementales dont les UV mais aussi le tabac, l’alimentation, le stress, le sommeil. il est temps de ralentir pour vivre longtemps, certes, mais surtout mieux. C’est ça le mouvement slow : on ne cherche plus à arrêter le temps mais à le faire passer plus en douceur ; on ne cherche pas à empêcher les rides (inévitables) mais à accompagner son corps avec son âge. Etre slow ne veut pas dire vivre en mode escargot, attention, mais plutôt améliorer sa conscience pour davantage de profondeur, de plaisir et de sens à la vie pour mieux manger, mieux dormir, mieux travailler, mieux vivre en somme. Cela nous rend plus heureux, plus sains et plus productifs.

Côté beauté, c’est le Slow Aging : vieillir oui, mais bien ! La peau a elle aussi besoin de passer à la bonne vitesse, pour être belle maintenant et le rester longtemps. En tant qu’organe protecteur, elle est directement impactée par les agressions environnementales et biologiques tels que la fatigue, l’anxiété ou des déséquilibres alimentaires qui accélèrent le vieillissement. L’idée du slow aging est d’agir à la source. Finie la course aux « solutions miracles ». La quête est ailleurs. Elle est dans le bien vieillir, pas dans le paraître plus jeune. Pour préparer ce bel avenir, il est question de ralentir, ralentir le vieillissement silencieux, celui qui ne se voit pas encore aujourd’hui mais sera visible demain. Le résultat immédiat n’est plus l’obsession, c’est le pari que l’on fait sur un avenir de peau «healthy» qui l’emporte.

image

Réponse des Laboratoires Vichy : Slow Âge, un soin anti-âge quotidien, permet de ralentir l’apparition des signes prématurés de l’âge en les corrigeant dès leur formation. Cette nouvelle approche est portée par une formule active à base de trois ingrédients d’origine naturelle: la racine de Baicaline antioxydante, du Bifidus dérivé de probiotiques et l’Eau Thermale minéralisante de Vichy. Des filtres UVA/UVB sélectionnés avec soin pour une sensorialité unique complètent cette formule qui réduit l’impact de l’Exposome et ralentit le vieillissement de la peau. Tout d’abord, une action sur la barrière cutanée via un renforcement de sa structure. Cela signifie que le film hydrolipidique est plus résistant aux attaques. Résultat : une diminution de l’inflammation cutanée et une action sur la déshydratation de la peau et des signes de l’âge qui y sont liés. (Slow Age, Vichy 30€)

image
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles