Libido en berne : les solutions douces

iStock-Getty images

À tout âge, la libido a ses hauts et ses bas. Passés 50 ans, la baisse du désir est souvent liée aux changements naturels vécus par notre corps. Les rides s’installent, et parfois quelques kilos supplémentaires viennent se loger sur nos hanches. Résultat, on s’interroge : mon compagnon remarque-t-il ces changements ? Suis-je toujours autant désirable ?

Mais la baisse de désir peut aussi être causée par une fatigue des surrénales, notamment suite à un stress, par une baisse de production de la testostérone, des carences en nutriments comme le zinc ou l'arginine, ou encore des déséquilibres hormonaux. Et si vous vous tourniez vers les médecines douces pour rallumer la flamme ? Les conseils de Murielle Toussaint, naturopathe.

En aromathérapie, les huiles essentielles d'ylang-ylang et de rose de Damas sont aphrodisiaques, toniques sexuel et anti-stress. Vous pouvez les utiliser en diffusion ou les diluer dans une huile végétale pour en faire une huile de massage, parfaite pour les préliminaires ! La sauge sclarée, à utiliser comme les HE précédentes, peut également être efficace : par son action oestrogène-like, elle augmente la libido chez la femme.

Les gingérols du gingembre sont aphrodisiaques et excitants sexuels. En cas de baisse de libido, des infusions de gingembre régulières sont tout indiquées, aussi bien pour l'homme que pour la femme. Le safran est également réputé aphrodisiaque, mais, surtout, il est efficace en cas de dysfonctionnement érectile.

La cannelle de Ceylan (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite