Linda Hardy : « La préménopause peut aussi être une renaissance »

·2 min de lecture

Dans son premier livre bien-être « Heureuse et en forme », sorti le 6 mai, Linda Hardy partage ses conseils pour faire du temps qui passe un allié. L’occasion pour l’actrice de se livrer sans tabou sur un sujet dont on parle peu, la préménopause.  

Il y a d’abord les premières bouffées de chaleur. Puis, les coups de fatigue et les sautes d’humeur. Comme 14 millions de Françaises, Linda Hardy a vu son quotidien bouleversé par l’arrivée de la préménopause. Un événement qu’elle raconte sans détour dans « Heureuse et en forme »*, un livre dans lequel elle partage ses conseils bien-être. Pour ELLE, l’ancienne miss-France aujourd’hui actrice, a accepté de revenir sur la manière dont elle a accueilli ce changement important, encore trop souvent considéré comme tabou.  

Le déclic « Danse avec les stars » 

Alors que les témoignages sur le sujet sont souvent négatifs, l’énergie débordante et le tempérament toujours optimiste de Linda Hardy lui ont rapidement fait regarder la préménopause sous un nouveau jour.  

Dans ce cheminement, la participation de la comédienne à l’émission « Danse avec les stars » en 2019 a été un véritable un déclic. Pendant l’aventure, Linda Hardy révèle que la routine de vie exigeante imposée par la compétition a fait disparaître ses bouffées de chaleur. « Ça veut bien dire que la façon de prendre soin de soi, et aussi l’activité physique, modifient totalement le système hormonal, analyse-t-elle. J’ai eu un parcours très agréable à vivre. Je me suis dit c’est incroyable car finalement, on peut avoir 45 ans, faire quatre heures, huit heures d’entraînement par jour pendant trois mois, et être en forme. »  

Lire aussi >> C’est...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles