Line Renaud : son discours bouleversant sur la fin de vie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Line Renaud s’est rendue à l’Assemblée nationale, mardi 28 septembre, dans le but d’interpeller les députés sur le « droit de mourir dans la dignité ».

Line Renaud est une femme très engagée. Mardi 28 septembre, la star a souhaité faire entendre sa voix, à l’Assemblée nationale, devant les députés, en tant que marraine de l’association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD). Si elle s’est rendue sur place, c’est pour montrer son soutien aux députés qui réclament que la proposition de loi du député Olivier Falorni, donnant « le droit à une fin de vie libre et choisie », soit étudiée une nouvelle fois.

« Je ne peux pas imaginée mourir enchaînée »

Selon Line Renaud, celle qui a vu partir de nombreuses personnes qu’elle aimait, comme son amour de toujours Loulou Gasté ou son ami Johnny Hallyday, ce texte est « capital, parce qu’il touche à notre bien le plus précieux, notre liberté. Notre liberté ultime et souveraine. Celle de mourir dans la dignité ». Celle qui avait confié avoir été victime d’un AVC a également ajouté : « Je ne peux pas imaginée mourir enchaînée, contrainte. Si notre vie nous appartient, il doit absolument en être de même pour notre mort. »

« J’ai partagé des fins de vie très difficiles »

L’ex-meneuse de revue s’est ensuite laissée aller à quelques confidences sur les derniers instants de son mari, décédé en 1995, suite à un cancer des os. « J’ai partagé des fins de vie très difficiles, douloureuses », a raconté Line Renaud très émue. « On ne pouvait plus le toucher, il demandait tout le temps : ‘‘Quand est-ce que ce...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

 A lire aussi 

VIDÉO - Benjamin Castaldi : cette soirée à 70 000 dollars à Las Vegas avec Line Renaud et Charles Aznavour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles