Publicité

L'Iran condamne un couple pour une vidéo de danse devenue virale

Un tribunal iranien a condamné un jeune couple à plus de 10 ans de prison pour avoir dansé devant l'un des principaux monuments de Téhéran dans une vidéo considéré comme un symbole de la défiance envers le régime, ont déclaré mardi des militants iraniens des droits humains.

Astiyazh Haghighi ne portait pas de voile islamique, défiant ainsi les règles strictes de la République islamique concernant les femmes, qui ne sont pas non plus autorisées à danser en public en Iran, encore moins avec un homme.

À lire aussi Le Franco-irlandais détenu en Iran «dans un état de santé critique»

Un tribunal révolutionnaire de Téhéran les a condamnés à 10 ans et demi de prison, ainsi qu'à l'interdiction d'utiliser internet et de quitter l'Iran, a indiqué l'ONG Human Rights Activists News Agency (HRANA), basée aux États-Unis.

Populaire sur Instagram, le couple a été reconnu coupable d'"encouragement à la corruption et à la prostitution publique", ainsi que de "rassemblement dans l'intention de perturber la sécurité nationale", a ajouté l'ONG.

Citant des sources proches de leurs familles, HRANA a indiqué qu'ils ont été privés d'avocat pendant la procédure judiciaire et que les tentatives pour obtenir leur libération sous caution ont été rejetées.

L'ONG précise que Astiyazh Haghighi se trouve dans la célèbre prison pour femmes de Qarchak, dont les conditions de détentions sont régulièrement condamnées par les militants des droits humains.

Les autorités iraniennes ont sévèrement réprimé toute forme de dissidence depuis la mort de Mahsa Amini en septembre, qui a déclenché une vague de protestations contre le régime.

Au moins 14.000 personnes ont été arrêtées

Au moins 14.000 personnes ont été arrêtées depuis, selon les Nations Unies, qu'il s'agisse de ...

Lire la suite sur ParisMatch

VIDÉO - Un film iranien sur le port du voile nommé aux Oscars