Publicité

Livret d’épargne populaire (LEP) : ce document que vous n’avez plus besoin de fournir pour l’ouverture

Plus de 10 millions de personnes étaient titulaires d'un livret d'épargne populaire (LEP) à la fin de l'année 2023 en France. Nombreux sont ceux qui ont été encouragés par l'État à en ouvrir un pour faire face à l'inflation. Ce livret d'épargne est accessible, pour une personne seule qui vit en métropole, si son revenu fiscal de référence ne dépasse pas 22 419 euros. Les plafonds évoluent ensuite en fonction du nombre de parts de quotient familial. L'avantage de ce livret d'épargne populaire, c'est son taux d'intérêt. Après avoir été à 6 % depuis le 1er août, il descend un peu, à 5 % à partir du 1er février. Malgré cette baisse, ce taux reste intéressant quand il est comparé aux autres livrets d'épargne. Sachez d'ailleurs qu'il n'y a aucun impôt à payer sur les intérêts obtenus grâce à ce livret.

Vous souhaitez ouvrir un LEP ? C'est simple. Premièrement, il faut vérifier si vous y êtes éligibles. Veillez donc à vérifier que votre revenu fiscal de référence ne dépasse pas le plafond en fonction de votre situation. Pour ouvrir un LEP, il faut aussi être âgé d'au moins 18 ans et être domicilié fiscalement en France. Pour l'ouvrir, assurez vous que votre banque propose bien le LEP. Prenez ensuite rendez-vous avec votre conseiller. Ce dernier pourrait vous demander d'apporter votre avis d'imposition, pourtant, en principe, vous n'avez pas à le fournir. Selon l'article R221-34 du Code monétaire en financier, la banque "peut interroger l'administration fiscale par voie électronique afin (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite