Lourdes Leon critiquée au Met Gala : la fille de Madonna répond aux haters

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un mois après avoir dévoilé ses aisselles non épilées sur le tapis rouge du Met Gala, la fille de Madonna prend la parole et s’adresse à ses détracteurs sur Instagram.

Lourdes Leon brise le silence et réaffirme sa féminité. Le 13 septembre dernier, la fille de Madonna signait sa première apparition sur le tapis rouge du Metropolitan Museum of Art de New York, en marge du traditionnel Met Gala. Une grand-messe de la mode durant laquelle la jeune femme de 24 ans s’émancipait des diktats féminins en affichant fièrement ses aisselles non épilées devant les flashs des photographes. Un message fort, salué par un grand nombre, sur lequel elle a choisi de revenir ce vendredi 8 octobre. Malgré la vague de body positivité engendrée par son apparition publique, le mannequin a en effet reçu des commentaires « insensibles et misogynes » et a souhaité les dénoncer sur sa page Instagram.

Lire aussi : Enfant star : Lourdes Leon, digne héritière de Madonna et icône de sa génération

Lourdes Leon s’adresse à ses détracteurs

« Normalisez le fait de ne pas discuter du corps d'une femme, point final », écrit Lourdes Leon ce vendredi, relayée par le tabloïd « The Mirror ». Partageant un cliché de son apparition lors du Met Gala – qui semble avoir été supprimé du réseau social depuis –, elle poursuit à l’attention de ses détracteurs : « Réfléchissez avant de faire des commentaires insensibles et misogynes ! »

Une prise de position qu’avait déjà opéré Madonna avant elle, ou encore le top Emily Ratajkowski en couverture du magazine « Harper’s Bazaar » en 2019, et qui a une nouvelle fois été applaudie...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles