Lumbago ou sciatique : quelles différences, et comment les soulager ?

Istock/PeopleImages

Les maux de dos peuvent survenir à tout âge, et tout particulièrement au-delà de 30 ans. Si on entend souvent parler de lumbago, de lombalgie, de tour de rein ou encore de sciatique, on ne sait pas toujours à quoi chacun des termes se réfère. Quels symptômes permettent de distinguer un lumbago d’une sciatique ? Quelles sont leurs causes respectives ? Découvrez leurs différences.

Si le lumbago et la sciatique sont tous les deux des maux de dos, ils renvoient à des pathologies différentes. Ainsi, un lumbago désigne une douleur située dans le bas du dos, au niveau des vertèbres lombaires. Alors que la sciatique se caractérise par une compression du nerf sciatique au niveau de la fesse, provoquée le plus souvent, mais pas seulement, par la présence d’une hernie discale.

Si le lumbago et la sciatique ont des symptômes en commun, il est toutefois possible de les différencier. Le lumbago se caractérise par une douleur violente, brutale, qui rend impossibles la rotation du dos et l’inclinaison en avant. La personne est bloquée. La sciatique correspond quant à elle à une névralgie du nerf sciatique, c’est pourquoi le trajet de la douleur est celui du nerf sciatique : il démarre dans la fesse, se poursuit dans la face postéro-externe de la cuisse, et se termine au pied. La sciatique engendre donc une douleur à la fesse, pouvant irradier ou non jusqu’au pied, douleur soulagée en position allongée, et accrue en position assise ou à l’effort.

Les facteurs à l’origine d’un lumbago ou d’une sciatique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite