Publicité

Les mères célibataires pourraient-elle enfin gagner en qualité de vie ? Cette nouvelle annonce de Gabriel Attal qui pourrait tout changer

Depuis le 11 janvier 2024 et le remaniement du gouvernement, de nombreux et nouveaux dossiers sont étudiés chaque jour. Parmi eux ? Le remplacement du congé parental par un “congé de naissance”, mais aussi, prochainement, l’expérimentation de la semaine différenciée pour les parents divorcés. Le concept ? Aménager les horaires de travail pour ceux qui fonctionnent sur la garde alternée, de manière à permettre aux parents solos de se dégager plus de temps en semaine lorsqu’ils gardent les enfants. Le principe reposerait sur une semaine de 4 jours et 33 heures de travail par semaine, puis sur une autre semaine, lorsque les enfants ne sont plus présents, de 5 jours et 37 heures de travail. Si pour le moment Gabriel Attal n’a annoncé qu’une expérimentation, auprès des agents de l’Etat qui plus est, l’idée, elle, pourrait bien être un poids en moins dans le quotidien des mères célibataires.

Aujourd’hui, en raison notamment des inégalités salariales entre hommes et femmes (le temps pour atteindre un véritable équilibre a été estimé à... 300 ans), de nombreuses mères célibataires ayant à leur charge des enfants se retrouvent en difficulté financière au quotidien. Et comme le rappelle si bien la Fondation des Femmes dans son rapport du 14 mars 2024 : “40 % des familles monoparentales vivent (...) sous le seuil de pauvreté, et 82% des cheffes de familles monoparentales sont des femmes.” Ces dernières n'obtiennent d'ailleurs bien souvent que 170€ en moyenne de pension alimentaire, contre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite