Médecine esthétique : comment ne pas se tromper de praticien ?

·1 min de lecture

En esthétique, la qualité du résultat est "opérateur-dépendant", il est donc essentiel de trouver le bon praticien qui opte pour le traitement adapté, et injecte le bon produit au bon endroit. D'où le dilemme lorsque l'on n'a pas encore trouvé celle ou celui à qui confier son visage, sachant que la médecine esthétique peut être exercée par tout médecin ayant reçu une formation diplômée en esthétique : médecin, dermatologue, ophtalmologue pour la région des yeux, dentiste pour le bas du visage et, bien sûr, chirurgien esthétique pour qui ces procédures sont devenues complémentaires de la chirurgie.

Le bouche-à-oreille, un bon indicateur

Le bouche-à-oreille est le meilleur moyen de trouver son praticien. Le plus fiable est évidemment le conseil d'une amie qui a déjà eu recours à ses pratiques et dont le résultat nous plaît. Esthéticienne et coiffeur peuvent aussi être de bonnes sources. Un même nom qui revient plusieurs fois est une bonne indication. Jeter un œil au site internet du médecin peut être intéressant, "même s'il ne faut pas se fier à la beauté du site, mais plutôt aux titres et travaux du médecin",recommande la Dre Anne Le Pillouer-Prost, médecin esthétique au Centre laser dermatologique et esthétique de Marseille.

"Il est important de vérifier les diplômes, si le médecin est formateur, renchérit la Dre Maryse Mateo-Delamarre, médecin esthétique à Pontoise. L 'expérience est évidemment un gage de sérieux. Il y a (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Pourquoi utiliser une crème solaire spécial visage ?
Comment soigner efficacement les coups de soleil ?
Comment prendre soin de ses pieds en été ?
Prévenir les taches solaires : quels produits utiliser ?
Huile de coco ou eau de coco : laquelle privilégier dans nos soins de beauté ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles