Médicaments contre le cancer : la Ligue se mobilise contre les pénuries

·1 min de lecture

Tous les ans depuis 2012, en moyenne 10% des médicaments utilisés en cancérologie sont l'objet de pénuries. Une problématique s'aggrave d'année en année, comme la rappelle la Ligue contre le cancer qui constate, un an après avoir lancé une première campagne d'information sur le sujet, que les personnes malades subissent toujours les conséquences des pénuries de médicaments récurrentes. Aussi, pour donner un nouveau souffle à la mobilisation, la Ligue lance une nouvelle campagne d'alerte avec un nouveau message : "Il parait que l'espoir fait vivre... les médicaments, c'est sûr !"

Cette campagne, qui sera relayée sur les réseaux sociaux, sera accompagnée par la sortie d'une bande dessinée, réalisée avec l'illustratrice Anna Lentzner, qui restitue des témoignages de personnes touchées par les pénuries de médicaments contre le cancer recueillis par la Ligue lors de la première phase de la mobilisation contre les pénuries, grâce à un appel à témoins. Cette bande-dessinée peut être téléchargée ici.

Une pénurie responsable d'une perte de chances pour les malades

Le constat dressé par la Ligue est alarmant :

  • 74 % des professionnels interrogés déclarent avoir été confrontés à des pénuries de médicaments contre le cancer durant leur carrière

  • 3/4 d'entre eux ont le sentiment d'une aggravation de la situation sur les dix dernières années

  • 75 % des professionnels de santé affirment que les pénuries ont entraîné des pertes de chances pour

Lire la suite sur Topsante.com

Qu'est-ce que le syndrome du canal carpien ?
Vaccin anti-Covid et troubles menstruels : un lien probable qui va être étudié
9 aliments qui protègent d'Alzheimer
Covid-19 : pourquoi la maladie de Lille n'existe pas
DIRECT Covid-19 en France ce 20 septembre : chiffres, annonces

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles