Publicité

Mélanome : quels sont les nouveaux traitements prometteurs de ce cancer de la peau ?

Les tumeurs se développent aux dépends des cellules qui pigmentent la peau ou les poils (les mélanocytes), souvent après des expositions répétées au soleil. Opéré assez tôt, le mélanome ne récidive pas dans 85% des cas. Mais s’il échappe à la surveillance et gagne un ganglion, il peut se disséminer et créer des métastases. 2.500 cas sont découverts chaque année à ce stade avancé. Jusqu’au tournant des années 2010, les médecins n’avaient pas de solutions efficaces. Ce n’est plus vrai aujourd’hui, grâce à des traitements révolutionnaires. La façon de les administrer et de les combiner a permis de gagner en efficacité. Depuis peu, ces innovations profitent aussi à des mélanomes moins avancés, traités uniquement par chirurgie jusqu’ici, mais parfois à haut risque de récidive. Explications du Dr Gaëlle Quéreux, chef du service de dermatologie du CHU de Nantes et Présidente de la Société Française de Dermatologie.

Deux innovations thérapeutiques ont révolutionné la prise en charge.

L’immunothérapie. Elle s’attache à cibler le système immunitaire pour qu’il renforce sa capacité à lutter contre les cellules de la tumeur. Deux traitements ont été développés (Anti-CTL4 et Anti-PD1), avec des résultats positifs pour 45% de patients. Ils sont parfois associés pour augmenter leur efficacité de près de 60%. Mais les effets secondaires sont plus importants, notamment sur le plan cardiaque, dermatologique, digestif...

La thérapie ciblée. C'est l’autre nouveauté de la prise en charge. Elle vise (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite