Publicité

Mélanome uvéal : symptômes, diagnostic, traitement du cancer de l'oeil le plus fréquent

L’uvée est la tunique moyenne de l'œil, elle comprend l’iris (uvée antérieure), le corps ciliaire et la choroïde (uvée postérieure). Le mélanome uvéal comprend le mélanome de l'iris (4 %), le mélanome du corps ciliaire (6 %) et enfin le mélanome choroïdien (90 %). “C’est pour cette raison qu’on parle plutôt de mélanome choroïdien que de mélanome uvéal”, explique le Dr Zwillinger.

Le mélanome uvéal représente 500 à 600 nouveaux cas des tumeurs oculaires diagnostiquées après l’âge de 15 ans en Europe, mais elle reste malgré tout rare avec une incidence annuelle de 5 à 9 cas pour un million de personnes. Il s'agit de la tumeur maligne primitive intraoculaire de l'adulte la fréquente avec une incidence annuelle estimée à 6 à 10 cas par million et par an dans les populations caucasiennes et un âge médian au diagnostic de 62 ans .

L'incidence du mélanome uvéal augmente progressivement de 3,9 cas par million chez l'homme et 2,4 cas par million chez la femme entre 40 et 44 ans à un pic de 24,5 cas par million chez l'homme et 17,8 cas par million chez la femme entre 70 et 74 ans .Les formes touchant les sujets plus jeunes ne sont pas exceptionnelles à partir de l'âge de 20 ans. Les formes de l'enfant sont en revanche très rares, avec environ un cas pour 1 000 cas adultes.

Parmi les facteurs de risques les plus important on peut citer l’âge (entre 55 et 65 ans), le sexe masculin, l’origine nord-européenne, et la présence d’une mélanocytose congénitale. “Cette maladie prédispose à la survenue (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite