Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze : ce qu’ils interdisent à leur fils Léon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jamel Debbouze et sa femme Mélissa Theuriau sont les heureux parents de deux enfants, Léon et Lila. Ils se sont confiés sur l’éducation de leur aîné.

Mariés depuis 2008, l’humoriste Jamel Debbouze et la productrice Mélissa Theuriau vivent le parfait amour. Le duo n’hésite pas à se faire de nombreuses déclarations sur les réseaux sociaux. « Je t’aime comme jamais », écrivait l’acteur à sa femme pour leur douzième anniversaire de mariage sur son compte Instagram. Des mots forts qui reflètent leur relation. En effet, victime d’un accident tragique dans lequel il a perdu l’usage de son bras dans les années 90, Jamel Debbouze a réussi à ne plus cacher son handicap grâce aux encouragements de sa compagne et de leurs enfants. Le couple se soutient dans chaque épreuve, comme celle qui a frappé la famille Debbouze en mars dernier : la mort de Ahmed Touzani, le père de Jamel Debbouze. Aujourd’hui, ils se remettent petit à petit de ce drame et se concentrent sur l’éducation de leurs deux enfants

L’usage des réseaux sociaux interdit à leur fils de 13 ans 

Conscients de la médiatisation dont ils font l’objet, Jamel Debbouze et Mélissa Theuriau mettent tout en œuvre pour exposer le moins possible leurs enfants. Parents protecteurs, ils ont donc décidé d’interdire l’usage de tout réseau social à leur fils Léon, 13 ans, malgré les demandes de ce dernier. « J’ai un ado de 13 ans qui commence à avoir très envie d’avoir des réseaux sociaux et on y est opposé pour l’instant. On essaye de résister », a-t-elle confié lors du « Buzz TV » du journal « Le Figaro », ce...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles