Publicité

Ménopause masculine : quel est l’impact de l’andropause sur la vie sexuelle ?

Souvent appelée ménopause masculine, l’andropause est caractérisée par une décroissance progressive du taux de testostérone. “Elle touche les hommes aux environs de l’âge de 50 ans mais tous ne sont pas affectés de la même façon”, explique le Dr Marc Galiano, urologue et andrologue. Sur le plan biologique, le diagnostic d’andropause, et donc de déficit androgénique, est posé lorsque taux de testostérone biodisponible (c’est-à-dire décorrélé du poids du patient et d'éventuelles atteintes hépatiques) est inférieur à 1 ng/ml à deux reprises.

Les symptômes de l’andropause touchent plusieurs sphères et sont très variables d’un homme à l’autre. “Les hommes peuvent présenter des troubles de l’humeur (tristesse, repli sur soi), des troubles de la mémoire, des troubles du sommeil. Certains ont également des bouffées de chaleur, des sueurs nocturnes, sans oublier bien sûr les troubles de la sexualité”, détaille l’urologue. Parmi les autres symptômes, on observe une dépilation de la face antérieure des jambes, une diminution de la force musculaire mais aussi une répartition différente des graisses.

Le Dr Galiano précise toutefois que pour certains hommes, comme c’est d’ailleurs le cas avec la ménopause chez les femmes, l’andropause passe presque inaperçue. “Un homme de 80 ans peut avoir des taux corrects de testostérone alors qu’à l’inverse un homme de 47 ans peut déjà avoir des difficultés et des symptômes bien présents”, explique-t-il. L’andropause a également un impact global sur le corps, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite