Publicité

Ménopause : voici comment mieux gérer votre sommeil

Certaines périodes de la vie mettent à mal leur sommeil. Grossesse, bouffées de chaleur… Autant d'événements qui hachent leur temps de repos. Nos conseils pour une bonne récupération.

Un bouleversement hormonal

Lorsque les œstrogènes s'enfuient, souvent le sommeil les suit ! Les bouffées de chaleur, qui touchent huit femmes sur dix, et les troubles de l'humeur (déprime, irritabilité ou anxiété) viennent s'intriquer funestement. Mais le bouleversement hormonal peut aussi, à lui seul, engendrer un mauvais repos. Car les œstrogènes ont tendance à augmenter le temps de sommeil et sa qualité. L'arrêt de leur sécrétion à la ménopause peut donc suffre à perturber les nuits.

À découvrir également : Voici pourquoi on dort moins bien en vieillissant

D'autant que la progestérone n'est plus là pour exercer son effet calmant. Voilà pourquoi le sommeil change souvent dès l'arrivée de la périménopause, cette période de transition étant même souvent plus pénible à vivre que la ménopause franchement installée.

Si les bouffées de chaleur deviennent insupportables

Elles peuvent survenir vingt-quatre heures sur vingt-quatre ! Mais pourquoi certaines femmes se voient-elles particulièrement incommodées la nuit ? « Les médecins ne le savent pas », reconnaît le Dr Brigitte Letombe, gynécologue, membre du Gemvi (Groupe d'étude sur la ménopause et le vieillissement hormonal).

À découvrir également : Voici comment fonctionne le sommeil réparateur

Cependant, le sort de celles qui ont tiré « sueurs nocturnes » à la grande loterie de la ménopause n'est pas désespéré. « Le traitement hormonal de la...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi