Publicité

Ménopause : quelles conséquences pour les femmes diabétiques ?

La ménopause survient aux alentours de 50 ans et est caractérisée par l’arrêt du cycle ovarien, et donc des règles. Il s’agit d’une période charnière de la vie des femmes qui s’accompagne d’un certains nombres de symptômes liés aux bouleversements hormonaux, et notamment à la carence en oestrogènes : bouffées de chaleur, sécheresse cutanée, troubles du sommeil et de l’humeur, baisse de la libido etc. Pour les femmes diabétiques, la ménopause apporte également son lot de changements

Le cycle menstruel joue sur la glycémie. “En deuxième partie de cycle, il y a une augmentation de production de la progestérone, une hormone qui peut favoriser l'insulinorésistance. C’est pour cette raison que certaines femmes voient leur glycémie augmenter juste avant leurs règles”, explique le Dr Bouché. “En périménopause, en raison de la dysrégulation du cycle, cet effet peut être encore plus marqué”, ajoute-t-elle. Mais une fois que la ménopause est installée, cet effet sur la glycémie disparaît.

A long terme, la ménopause provoque une modification de la composition corporelle avec une prise de poids et une perte musculaire. “Des modifications qui peuvent jouer sur l’insulinorésistance en raison de l’augmentation de la masse grasse. C’est un effet indirect, mais on ne peut qu’encourager les femmes à avoir une activité physique régulière lorsqu'elles sont ménopausées afin de maintenir leur masse maigre”, recommande l'endocrinologue.

Il existe un autre effet de la ménopause, moins évident celui-ci. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite