Publicité

Ménopause : ce type d'entraînement permettrait de limiter la perte de force musculaire liée à cette période

iStock / shurkin_son

La ménopause est une période charnière. Elle correspond à “l’arrêt du fonctionnement ovarien, donc des règles” explique l’Inserm. Elle intervient en moyenne entre 45 et 55 ans dans la plupart des cas. Si cette période est vécue différemment par chaque femme, elle peut se caractériser par “l'absence de menstruations mensuelles, une sécheresse vaginale, des bouffées de chaleur et des sautes d'humeur”, souligne l’Assurance Maladie. Parmi les symptômes, on note également une baisse de la puissance musculaire.

Mais, des chercheurs de l’Université de Guelph en Ontario, au Canada estiment que la pratique du HIIT, pour High Intensity Interval Training, aussi connu sous le nom d’entraînement fractionné de haute intensité, permettrait de limiter la perte de puissance musculaire postménopausique. Leurs résultats sont publiés dans l’American Journal of Physiology-Cell Physiology.

Pour en arriver à ces résultats, les chercheurs se sont basés sur des souris ménopausées qu’ils ont divisées en deux groupes. Les chercheurs ont fait suivre au premier groupe un programme de HIIT, un entraînement physique très intense, qui alterne différents niveaux d’intensité des exercices et les temps de récupération, pendant huit semaines. Dans le cadre de cette expérience, les souris devaient enchaîner quatre courses d’une minute, trois fois par semaine. Le but était d’observer les effets de cet entraînement sur la perte musculaire liée à la ménopause. Le second groupe, quant à lui, n’a pas fait de sport.

À la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite