Publicité

« Magicien d'Oz » : le voleur des chaussures pailletées de Dorothy vient d'être jugé... Retour sur cette affaire qui date d'il y a 20 ans

En 2005, les souliers pailletés de Judy Garland dans le film culte le « Magicien d'Oz » avait été dérobés d’un musée. Aujourd’hui, le coupable a été jugé. Retour sur cette affaire hollywoodienne.

Le magicien d’Oz est un film culte dans l’imaginaire américain. Sorti en 1939, le long-métrage a propulsé la jeune actrice Judy Garland au rang de star du cinéma, alors qu’elle n’avait que 17 ans. Dans le film, on peut voir l'héroïne chaussée de magnifiques escarpins pailletés, couleur vermeille qui brillent de mille feux. Dorothy doit faire s'entrechoquer ses talons trois fois afin de réaliser son voeux...

A découvrir également : « Pauvres créatures » avec Emma Stone sort aujourd'hui et revisite le mythe de Frankenstein écrit par Mary Shelley : (re)découvrez 5 adaptations au cinéma

Après le tournage, ces souliers ont ensuite été exposés dans le musée Judy Garland de Grand Rapids, la ville natale de l’actrice, dans le Minnesota. En 2005, ils font l’objet d’un vol. Suite à l’enquête, les souliers mythiques d’Hollywood ont été retrouvés en 2018. Dernière ce larcin, un Américain, Terry Martin, aujourd’hui âgé de 79 ans. À l’époque, l’homme avait voler les souliers pailletés, car il pensait qu’il s’agissait de véritables rubis, en vérité les chaussures sont en verre. Terry Martin avait plaidé coupable au mois d’octobre dernier. Ce lundi 29 janvier, le verdict est tombé et le voleur a écopé d'un an de prison avec sursis, après avoir déjà purgé une peine de prison ferme.


« L'un des accessoires les plus connus de l'histoire du cinéma américain »

Comme le...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi