Publicité

Magnésium, zinc… Peut-on consommer des vitamines périmées ?

Une boîte, deux boîtes, trois boîtes, parfois les plaquettes de compléments alimentaires et de médicaments s’entassent dans l’armoire à pharmacie. Difficile alors de savoir quoi en faire. Deux mentions peuvent y figurer : une DUO, qui correspond à la date limite d'utilisation optimale et une DCL, c'est-à-dire une date limite de consommation qui ne doit, a priori, pas être dépassée. Mais est-il dangereux de consommer des vitamines périmées ? Quels sont les risques éventuels ?

On peut logiquement prendre des vitamines même lorsqu'elles sont périmées. Cela ne présente aucun danger pour la santé, même après plusieurs semaines ou mois. En revanche, les vitamines vont perdre en efficacité et se dégrader. Si elles ne sont pas dangereuses dans le sens où elles ne risquent pas de provoquer une réaction indésirable et ne sont pas toxiques, elles deviennent inefficaces…et le complément alimentaire inutile ! On observe le même phénomène de dégradation dans les médicaments, dont la substance active perd peu en efficacité. Le danger réside alors pour le patient dans le fait de prendre un médicament rendu inefficace alors qu’il en a un véritable besoin.

Mais cette dégradation des vitamines et des médicaments peut être accélérée par de mauvaises conditions de conservation. Dans l’idéal, il faut donc conserver la plaquette dans sa boîte et la ranger dans un placard fermé, à l’abri de la lumière mais surtout de la chaleur. Les flacons doivent toujours être refermés

Une boîte de vitamines périmée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite