1 / 7

Maison Nomade : le lieu 100% nature qui nous veut du bien

Elles se sont rencontrées chez un ami commun et ont très vite décidé de se lancer ensemble : Clotilde, Clélia et Allison ont ouvert leur Maison Nomade il y a presque un an au cœur du 10e arrondissement de Paris. « L’idée c’était de mettre sur pied un projet global autour de la nourriture qui fait du bien, raconte Clotilde de Kersauson. Nous voulions proposer une cuisine végétarienne et biologique qui puisse plaire à tout le monde, qui permette de prendre soin de soi et qui soit respectueuse de l’environnement. »Ici, dans ce havre lumineux aux couleurs laiteuses, empli de plantes grasses, on parle sans rougir de food « holistique » (qui pense l’individu dans sa globalité) ou d’aliments-médicaments. De bien grands mots ? « Au contraire, nous visons la simplicité, assure Clotilde. Nos assiettes sont joyeuses, colorées, font envie. Elles sont tout sauf ennuyeuses ! Et nous voulons prendre le temps d’échanger autour de ces thématiques. » Voilà pourquoi une thérapeute vient trois jours par semaine proposer des séances d’hypnose au premier étage. Des workshops autour de la nourriture ou de la naturopathie sont aussi organisés, ainsi que des cours de yoga.« On rêve que les gens viennent ici pour nourrir leur corps et leur esprit », confirme Allison Lamotte, la talentueuse cheffe, également prof de yoga. Objectif atteint, visiblement, car leur cantine ne désemplit pas. On s’y attable gaiement pour goûter des créations originales, savoureuses en diable, « des mets cuisinés avec des herbes, des épices, toutes sortes de sauces… » note Allison, qui a rapporté des saveurs de ses voyages en Asie, en Australie ou encore au Pérou. Et l’hiver va bien à cet endroit chaleureux et apaisant. « Quelle joie que cette saison, s’enthousiasme Clotilde. On se régale de tout ce qui vient du plus profond de la terre, notamment les légumes racines. » Navets, carottes, choux… mais aussi courges et agrumes, également de saison, offrent ainsi d’infinies possibilités culinaires. « La saison froide est aussi un temps où l’on doit prendre particulièrement soin de soi, souligne encore Clotilde, qui est une férue de pratiques ayurvédiques. On reste au chaud, on boit chaud, soupes, tisanes ou décoctions. Mais on s’autorise aussi des moments de plaisir, hors des clous, notamment pour les fêtes. Pas de culpabilité ! On compensera les excès les jours suivants. C’est la vision que nous défendons ici : il faut savoir s’écouter mais ne pas être trop dur avec soi-même. » Une approche cool et pile dans l’époque. Maison Nomade 140, rue du Faubourg-Saint-Martin, Paris-10e. maisonnomade.paris

Maison Nomade : le lieu 100% nature qui nous veut du bien

Au cœur de Paris, Clotilde, Allison et Clélia ont imaginé une table végétarienne ultra-gourmande. Un lieu 100% nature pour passer la saison froide en toute sérénité.Elles se sont rencontrées chez un ami commun et ont très vite décidé de se lancer ensemble : Clotilde, Clélia et Allison ont ouvert leur Maison Nomade il y a presque un an au cœur du 10e arrondissement de Paris. « L’idée c’était de mettre sur pied un projet global autour de la nourriture qui fait du bien, raconte Clotilde de Kersauson. Nous voulions proposer une cuisine végétarienne et biologique qui puisse plaire à tout le monde, qui permette de prendre soin de soi et qui soit respectueuse de l’environnement. »Ici, dans ce havre lumineux aux couleurs laiteuses, empli de plantes grasses, on parle sans rougir de food « holistique » (qui pense l’individu dans sa globalité) ou d’aliments-médicaments. De bien grands mots ? « Au contraire, nous visons la simplicité, assure Clotilde. Nos assiettes sont joyeuses, colorées, font envie. Elles sont tout sauf ennuyeuses ! Et nous voulons prendre le temps d’échanger autour de ces thématiques. » Voilà pourquoi une thérapeute vient trois jours par semaine proposer des séances d’hypnose au premier étage. Des workshops autour de la nourriture ou de la naturopathie sont aussi organisés, ainsi que des cours de yoga.« On rêve que les gens viennent ici pour nourrir leur corps et leur esprit », confirme Allison Lamotte, la talentueuse cheffe, également prof de yoga. Objectif atteint, visiblement, car leur cantine ne désemplit pas. On s’y attable gaiement pour goûter des créations originales, savoureuses en diable, « des mets cuisinés avec des herbes, des épices, toutes sortes de sauces… » note Allison, qui a rapporté des saveurs de ses voyages en Asie, en Australie ou encore au Pérou. Et l’hiver va bien à cet endroit chaleureux et apaisant. « Quelle joie que cette saison, s’enthousiasme Clotilde. On se régale de tout ce qui vient du plus profond de la terre, notamment les légumes racines. » Navets, carottes, choux… mais aussi courges et agrumes, également de saison, offrent ainsi d’infinies possibilités culinaires. « La saison froide est aussi un temps où l’on doit prendre particulièrement soin de soi, souligne encore Clotilde, qui est une férue de pratiques ayurvédiques. On reste au chaud, on boit chaud, soupes, tisanes ou décoctions. Mais on s’autorise aussi des moments de plaisir, hors des clous, notamment pour les fêtes. Pas de culpabilité ! On compensera les excès les jours suivants. C’est la vision que nous défendons ici : il faut savoir s’écouter mais ne pas être trop dur avec soi-même. » Une approche cool et pile dans l’époque. Maison Nomade 140, rue du Faubourg-Saint-Martin, Paris-10e. maisonnomade.paris