Publicité

Mal de dos : en venir à bout sans médicaments

Pendant la crise

Bouger !

C’est le traitement numéro 1. Les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) insistent sur ce point : l’activité physique constitue l’atout numéro 1 pour se remettre au plus vite et éviter les récidives. Marche, natation sur le dos, Pilates, etc, peu importe, tout est bon plutôt que de rester couché ou sédentaire. Le mouvement limite l’ankylose et l’inflammation, de plus il améliore l’irrigation et donc l’apport en nutriments aux disques intervertébraux.

Soulager grâce à la chaleur

Tous les dispositifs chauffants sont antalgiques. Qu’il s’agisse d’appliquer une serviette chaude, le souffle d’un sèche-cheveux ou de se plonger dans un bain, ils détendent les muscles et peuvent être répétés autant de fois que nécessaire.

Masser avec des huiles essentielles

Certaines huiles essentielles possèdent des propriétés anti-douleur et anti-inflammatoires, comme la gaulthérie couchée, la lavande ou le gingembre. Diluer deux gouttes d’huile essentielle dans 10 gouttes d’huile végétale et masser doucement l’endroit douloureux (jusque 4 fois/jour).

Porter une ceinture lombaire

Elle permet de maintenir une bonne posture et d’éviter les mouvements nocifs, ce qui aide à reprendre plus vite une activité sans craindre d’avoir mal. Elle contribue aussi à relâcher la pression intra-articulaire, d’où une diminution des douleurs (en pharmacie pour l’essayer et...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi