Maladie coronarienne : les premiers symptômes qui doivent pousser à consulter

Istock/twinsterphoto

La maladie coronarienne est causée par un rétrécissement des artères coronaires, qui ont pour mission d’alimenter le cœur en sang. Ce rétrécissement, qui peut mener à une obstruction, est généralement causé par des dépôts de graisse, de cellules inflammatoires et de calcaire sur les parois des artères. Ces dépôts sont appelés plaques d’athérome. Parmi les maladies cardio-vasculaires, la maladie coronarienne est l’une des causes les plus fréquentes de décès et d’hospitalisation, comme le précise la Fondation suisse de cardiologie.

Les premiers signes causés par une maladie coronarienne peuvent passer inaperçus. Le site internet de l’Assurance maladie précise même que « au début de l’insuffisance cardiaque, le patient n’a pas de symptômes ». Au fil des années, plusieurs symptômes apparaissent, tout d’abord pendant des efforts physiques, puis peu à peu lors de chaque activité, voire au repos.

D’autres signes peuvent également alerter sur la possibilité de souffrir d’une maladie coronarienne, comme :

La maladie coronarienne est une maladie dite « silencieuse », car les symptômes mettent des années à apparaître. Elle peut cependant causer de graves problèmes de santé. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’on estime que dans le monde 7,4 millions de décès sont dus à une cardiopathie coronarienne. Il est donc essentiel de consulter rapidement un médecin lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent. Si le patient ressent une forte fatigue, un essoufflement rapide (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite