Maladie de Lyme : une étude révèle les régions et le profil des personnes les plus touchées

On le sait : à partir du printemps, il faut se méfier des tiques, ces petits parasites qui prolifèrent dans les lieux boisés et humides, les herbes hautes des prairies, mais aussi les parcs et les jardins. Oui, car lorsqu’elles piquent, elles peuvent transmettre la maladie de Lyme.

Si le nombre de personnes touchées par cette pathologie dans l’Hexagone en 2020 est estimé à 60.033 cas selon Santé publique France, quelle est la proportion de la population mondiale concernée par la maladie de Lyme ? Une nouvelle étude a répondu à cette question et a également identifié les régions ainsi que le profil des personnes les plus touchées.

Dans le cadre de ces travaux parus dans la revue BMJ Global Health, les chercheurs ont examiné 89 études portant sur 158.287 personnes, dont la présence des anticorps dirigés contre la bactérie Borrelia burgdorferi (Bb) dans le sang a été analysée. C'est lorsqu’une tique est porteuse de cette bactérie qu'elle peut transmettre la maladie de Lyme, d'ailleurs également appelée borréliose de Lyme.

Résultat : les chercheurs ont constaté que pas moins de 14,5% de la population mondiale a été touchée par la maladie de Lyme. Ils précisent ainsi que "la séropositivité Bb mondiale estimée est relativement élevée".

Ce n’est pas la seule information mise en lumière dans cette étude : elle révèle également les régions du monde les plus concernées par la maladie de Lyme. Il s’agit de :

Autre constat dressé dans ces travaux : certaines personnes sont plus touchées que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles