Publicité

Maladies cardiovasculaires, dépression : plus de 30 effets néfastes de ce type d’aliments mis en lumière par une étude

Dans les rayons des supermarchés, il n’est pas rare d'être attiré par de nombreux aliments ultra-transformés. Souvent simples à préparer et emballés dans des packaging vendeurs, il est normal d'être tenté de les glisser dans son panier. Pourtant, ces aliments ne sont pas sans danger pour la santé, comme l’a récemment rappelé l’Inserm. Les aliments ultra-transformés sont en effet fabriqués grâce à des procédés industriels à partir de denrées précédentes, de produits industriels, et d’additifs.

Une étude publiée le 28 février 2024 dans le British Medical Journal (BMJ) s’est penchée sur le lien entre consommation d’aliments ultra-transformés et effets néfastes sur la santé, en décryptant 45 méta-analyses, regroupées à partir de 14 articles de synthèses, qui ont impliqué près de 10 millions de participants et qui ont été publiés au cours des trois dernières années.

A l’issue de ces travaux, les scientifiques ont pu associer une exposition importante aux produits ultra-transformés à un risque accru de 32 effets indésirables sur l’organisme. Ils ont par exemple pu identifier un risque accru de 21% de décès toutes causes confondues, mais aussi de 40 à 66% de décès liés à des maladies cardiaques, à l’obésité, ou au diabète de type 2. Ils ont également noté une hausse du risque de 48 à 53% d’anxiété ou de troubles mentaux, de 22% de dépression, ainsi que de 12% de développer un diabète de type 2.

Cependant, les chercheurs n’ont pas pu démontré d’association claire, entre la grande consommation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite