Publicité

Malika Ménard stupéfie en body en dentelle transparent méga échancré qui dévoile un plantureux décolleté

Vous trouvez le tailleur-pantalon trop formel ? Alors on vous conseille de vous inspirer de Malika Ménard, qui n’a pas son pareil pour dévergonder le traditionnel costume pour femme. Cette véritable modeuse est une grande adepte de la tendance tailoring, qui fait fureur sur la scène fashion depuis plusieurs saisons. Mais avec elle, l’officewear se fait incendiaire. Qu’elle choisisse de porter son veston sans rien dessous, à même la peau, ou glisse un top méga décolleté sous son blazer : Miss France 2010 a en effet le donc de rendre sexy l’uniforme de travail. Son dernier look vient d’ailleurs de nouveau de le prouver, de façon particulièrement sulfureuse.

Malika Ménard adopte la tendance lingerie apparente dans un sulfureux body au décolleté XXL

Ce vendredi 9 février, Malika Ménard a ainsi mis le feu à Instagram en partageant une vidéo de ses vacances en Catalogne où elle s’affiche dans une tenue plus caliente que jamais. Fidèle à son obsession mode pour la tendance tailoring, la superbe brune a enfilé un très élégant tailleur pantalon gris noir rayé. Un choix fashion inspiré puisque les rayures tennis son furieusement trendy en ce moment. La miss est ensuite venue pimenter ce look de bureau en glissant sons son costume un body en dentelle rouge Intimissimi plus hot tu peux pas ! En plus d’être quasi totalement transparent, le body en dentelle rouge de Malika Ménard était ultra échancré. Ce dessous porté dessus associait ainsi (...)

Lire la suite sur Grazia

Happiness Therapy sur Prime Video : tout savoir sur cette comédie feel food qui va chasser votre déprime
Cosmic coupling : quelle est cette nouvelle tendance amoureuse qui fait appel à l’astrologie pour mettre fin au célibat ?
9 looks qu’on a vraiment envie de porter pour la Saint-Valentin (spoiler alert : la lingerie rouge n'est pas au programme)
Cette veste qui s’enfile par le cou promet d’être l’une des plus tendances du printemps
Game of Thromes : feu vert pour un troisième spin-off ?