Publicité

Manque de sommeil : quel est l’impact chez les personnes âgées ? Une neurologue répond

Avec l’âge et le vieillissement, le sommeil évolue et les besoins en sommeil se modifient légèrement en quantité. Mais cela ne signifie pas pour autant que les personnes âgées dorment moins. “La durée du sommeil de la nuit diminue un peu, mais sur 24 heures, il n’y a pas de gros changements”, observe le Professeur Kiyoka Kinugawa-Bourron, neurologue. Le sommeil des personnes âgées peut en effet devenir polyphasique. En plus des nuits, les gens âgés peuvent également faire des siestes en journée. Cela va donc compenser ce sommeil nocturne légèrement raccourci.

Si certaines personnes âgées se plaignent de souffrir d’insomnie, de se sentir fatiguées, les problèmes de sommeil ne sont pas systématiques chez les gens âgés. On observe toutefois une évolution de la qualité du sommeil. “Le temps de sommeil lent et profond a tendance à diminuer. Les réveils nocturnes sont plus fréquents et aussi parfois plus longs. C’est pour cela que parfois, les seniors ont l'impression que le sommeil est un peu plus léger que quand ils étaient plus jeunes”, explique la spécialiste. Plusieurs mécanismes expliquent ces changements. Lorsqu’on vieillit, l’horloge biologique, qui règle le rythme veille/sommeil, vieillit aussi. Par exemple, le corps produit un peu moins de mélatonine.

“On observe également des changements au niveau des synchroniseurs externes. La régulation du sommeil est aussi influencée par les choses de la vie, par exemple l’exposition à la lumière. Avec l’âge, et encore plus si on a des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite