Publicité

Marc Lavoine sans tabou sur ses regrets paternels : "Je n'ai pas été aussi bon que j'aurais pu"

PARIS, FRANCE - MAY 30: Singer Marc Lavoine poses during a portrait session on May 30,2022 in Paris, France. (Photo by Eric Fougere/Corbis via Getty Images)
Marc Lavoine sans tabou sur ses regrets paternels : "Je n'ai pas été aussi bon que j'aurais pu". (Photo by Eric Fougere/Corbis via Getty Images)

À l'affiche de la série "I3p" ce jeudi 20 octobre 2022, Marc Lavoine aurait récemment retrouvé l'amour. Mais s'il a toujours su séduire les femmes, ses relations avec ses enfants, elles, sont plus compliquées. Il l'a confié sans tabou : être un bon père n'a jamais été sa spécialité.

Chanteur emblématique, coach dans "The Voice", acteur... Marc Lavoine possède de nombreuses casquettes et a toujours été sur le devant de la scène. L'artiste a été père de famille très tôt : il n'avait que 24 ans lorsque sa première épouse, Denise Pascale, a donné naissance à Simon, son premier fils. En 1995, le chanteur refait sa vie avec Sarah Poniatowski, avec qui il aura trois enfants, Yasmine, Roman et Milo, aujourd'hui âgés de 24, 15 et 11 ans. Il fréquentera par la suite Line Papin, dont il s'est récemment séparé et qui s'était confiée sur son arrêt naturel de grossesse et sur son avortement.

Vidéo. Line Papin : "Après la fausse couche, il y a un silence… Comme si on décrédibilisait ce qu’il s’est passé"

Des difficultés dans l'éducation de ses enfants

Aujourd'hui à la tête d'une grande famille, puisqu'il a récupéré la garde de son fils aîné à la mort de la mère de ce dernier, Marc Lavoine éprouve malgré tout quelques regrets sur la façon dont il a pris soin de ses trois fils et de sa fille. "Je n’ai pas été un père aussi bon que j'aurais pu… Je travaille tout le temps", déplorait-il au micro de Karine Le Marchand sur RTL. Une déception pour celui qui se décrit comme un "papa poule, un peu angoissé", et qui estime ne pas avoir bien "fait son job".

Ce qu'il leur a donné, en revanche, c'est sans aucun doute un certain confort de vie. Dans l'émission "50 minutes Inside", il évoquait l'impact de son train de vie de célébrité sur ses enfants : "Ce qui a été difficile avec mes enfants, je n’ai pas envie de le dire, mais ils n’ont jamais été pauvres, donc ils ont peut-être plus à apprendre. Moi, j'ai été riche parce que j'ai été riche de rien. La richesse c'est ça, c'est l'influence que tu peux avoir sur l'existence. J'essaie de ne pas trop faire de bêtises et je rejoins Big Flo et Oli. Ils ont fait une chose merveilleuse sur leur père où ils disent qu'un père c'est un type qui fait ce qu'il peut. Les enfants aussi. Ils font ce qu'ils peuvent…" Un discours déculpabilisant qui rejoint les propos tenus au micro de Karine Le Marchand : "J'ai de la chance d'avoir des enfants très différents !", affirmait-il alors.

Vidéo. Marc Lavoine a retrouvé l’amour : cette jeune chanteuse qui l’aurait fait succomber

Ses propres souvenirs de ses parents

Marc Lavoine n'a pas donné à ses enfants la même éducation que celle qu'il a reçue. Sur TF1, il affirmait : "J'écoute beaucoup mes enfants. Je ne suis pas propriétaire de mes enfants mais eux non plus ne sont pas propriétaires de moi. Il faut que j'établisse ce rapport, de leur parler vraiment. Il y a des règles, un cadre à avoir. Il y a des principes." Lui a quitté sa famille lorsqu'il n'avait que 16 ans, et son père, décédé en 2006, ne s'illustrait pas forcément par sa présence. "J'ai eu peu de conversations avec lui, et j'en ai ressenti un manque, mais on est deux, et il n'avait peut-être pas envie de les avoir. Est-on obligé d'ouvrir le ventre des gens qu'on aime ?", s'interrogeait-il dans les colonnes de L'Express.

D'autant qu'il reprochait également à ce dernier d'avoir fait souffrir sa mère, laissant entendre que son paternel était un homme infidèle. Il s'en était ouvert dans l'émission "Sept à Huit" : "Ce qui m'a brisé le coeur, c'est que je devais tenir le secret de mon père malgré tout sans mentir. Être honnête avec ma mère, c'est-à-dire lui donner des clés, sans pour ça dénoncer, désigner ou collaborer. Je pensais ne pas avoir de choix à faire. Que l'on n'avait pas le droit de m'imposer ce choix et qu'un enfant n'est pas là pour juger ses parents. Je ne pense pas que mes parents aient fait exprès de nous faire du mal. Et je pense qu'ils en ont eu beaucoup plus que nous."

"Je n'ai pas su la protéger. Quand mes parents se sont séparés, je n'ai pas pris parti, même si je n'étais pas dupe de ce qu'il se passait. Pour autant, comme de nombreux enfants, je voulais être son sauveur, comme un preux chevalier. La première femme de la vie d'un garçon, c'est sa mère. Et je me disais 'Comment la sortir de là ?' De cette tristesse. De cet échec qu'elle semblait vivre assez mal. Ce qui a été compliqué pour moi, c'était de trouver les mots justes pour qu'elle continue d'être une femme, qu'elle n'abandonne pas", regrettait-il dans les colonnes de Gala. Une histoire de famille compliquée pour un artiste qui essaye malgré tout de faire de son mieux pour les siens.

À lire aussi

>> Marc Lavoine a retrouvé l’amour : cette jeune chanteuse qui l’aurait fait succomber

>> Marc Lavoine : "Vieillir ne me fait pas peur"

>> Marc Lavoine : Toujours en contact avec celle qui lui a inspiré "Les Yeux revolvers" ?