Mariage de Julie Gayet : pourquoi François Hollande a accepté de l’épouser ? Son témoin répond

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Marechal Aurore/ABACA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

François Hollande et Julie Gayet se sont mariés Tulle le 4 juin 2022.

Une union à laquelle personne ne s’attendait. Le 4 juin 2022, dans la mairie de Tulle en Corrèze, Julie Gayet et François Hollande se sont dit « oui » pour la vie. Si l’événement a surpris tout le monde, c’est parce que jusqu’à ce jour, l’ancien président de la République n’était jamais passé devant monsieur le maire. Pas même avec Ségolène Royal, avec qui il a eu quatre enfants. Mais pourquoi François Hollande a-t-il finalement changé d’avis ? Son ami et témoin, Jean-Pierre Jouyet, a répondu à la question pour « Gala ». Selon l’ancien secrétaire général de l'Élysée, son ami aurait beaucoup changé depuis sa rencontre avec Julie Gayet. Il serait ainsi plus « serein », « vraiment heureux » et « beaucoup dans l’affection ».

Lire aussi >> Julie Gayet : « Dans ma famille, dire que je voulais être comédienne n’était pas forcément une évidence »

Un soutien de taille

« Je trouve que ça l’a beaucoup équilibré, ce qui explique le mariage », a continué Jean-Pierre Jouyet. « Ça a été considérable. Il a eu des petits-enfants et Julie a beaucoup aidé aussi, elle a aidé ses enfants, elle a contribué à équilibrer François », raconte l’homme politique.

Si Julie Gayet a beaucoup compté dans la vie personnelle de François Hollande, elle a aussi soutenu celui qui partage sa vie dans le cadre professionnel. Selon le témoin de l’ancien président, elle l’aurait « beaucoup aidé » tout en sachant quand...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles