Marie Drucker : apprendre à accueillir la joie !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Marie Drucker, présentatrice, productrice et réalisatrice se confie sur ses émotions dans le cadre du ELLE Zen en partenariat avec Thalassa Sea & Spa. Elle nous parle de la joie, des injonctions au bonheur et nous livre ses astuces. Découvrez la vidéo !

« Au moment où j’écris ces lignes, j’ai 46 ans […] je ne me suis jamais sentie aussi bien qu’aujourd’hui », note Marie Drucker en avant-propos de son dernier livre « En forme ! - Alimentation, santé, beauté, sexe... Ma méthode pour se sentir bien ! » (Lafon, 2021). Quand nous lui avons demandé de quelle émotion elle aimerait parler dans le cadre du ELLE Zen, il ne nous a pas étonné qu’elle nous réponde d’emblée : « de la joie ? »

Car oui finalement, parlons-nous assez de la joie ? Surtout que nous en avons bien besoin en ce moment. « Nous sommes dans une période très particulière où la joie a été mise à rude épreuve […] Tout ce que nous pouvons aller chercher pour se sentir bien, mieux et joyeux, il faut aller le chercher ! » souligne-t-elle dans la vidéo.

Sans tomber dans l’injonction au bonheur

L’idée n’est pas de pousser absolument vers la joie ni d’ajouter une injonction supplémentaire, celle de dire : « Soyez heureux, vous verrez, c’est facile ! » Marie Drucker nous invite plutôt à apprendre à nous écouter, à prendre conscience de nos émotions, qu’il s’agisse également de colère ou de peur. Puis de les accueillir, au lieu de les refouler. « Acceptez vos émotions sans lutter, insiste-t-elle dans son livre. Si parfois vous êtes triste, que vous ressentez l’envie de pleurer, que vous connaissez les raisons de votre anxiété mais n’y pouvez rien, ne luttez pas, ne ressassez pas ! » Un ouvrage...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles