Marilou Berry dénonce les remarques grossophobes qu'elle a subies au début de sa carrière

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Marilou Berry enchaîne les différents projets. Récemment, elle a été aperçue dans la série Je te promets, qui n’est autre que l’adaptation française de la célèbre série américaine This Is Us, en incarnant le personnage de Maud. Un tournage qui avait été compliqué à gérer pour elle. En effet, son rôle l’a replongée dans de douloureux souvenirs comme elle l’avait confié à Télé 7 Jours lundi 24 janvier 2022 : "Elle a perdu du temps à s'occuper de la carrière de son frère et s'est oubliée pendant trop longtemps. Même si elle et moi avons le même âge, nous n'en sommes pas du tout au même point dans nos vies. Je suis moins peureuse, j'adore relever des défis et contrairement à elle j'ai fait le deuil de mon père. Ça n'a pas toujours été évident, pour moi, de me replonger dans cette période de ma vie pour y piocher des émotions à jouer à l’écran", avait-elle confié à l’époque, avant de faire une étonnante confidence au sujet de sa vie intime : "C'est comme si j'effectuais un retour en arrière. Ce qui a fait bondir mon thérapeute !". Malgré tout cela, elle avait assuré que Maud était un personnage qu’elle adorait tout particulièrement.

Et il semblerait que le tournage de Je te promets n’ait pas été le seul à avoir été compliqué pour Marilou Berry. Jeudi 28 juillet 2022, TF1 diffusait la comédie romantique Joséphine, sortie en 2013. L’occasion pour Marilou Berry de faire une étonnante confidence sur le tournage du film, et sur les remarques grossophobes qu’elle a pu recevoir durant la réalisation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles