Publicité

Maternités : ce que dit ce nouveau rapport qui pointe du doigt certains établissements

"On doit regrouper 100 maternités en France au nom de la sécurité de la mère et de l’enfant. Si on ne le fait pas, on court à la catastrophe ". C'est ce qu'a déclaré le Professeur Yves Ville, chef de la maternité à l'hôpital Necker à Paris, dans les colonnes du Parisien. Dans un rapport présenté à l'Académie de médecine, le chef de service ainsi que 14 de ses confrères, estiment que sur les 452 maternités françaises, une centaine d'entre elles représentent un "danger pour la sécurité" de la mère ainsi que de l'enfant.

D'après le rapport que Femme Actuelle a pu se procurer, certaines maternités mettent au monde moins de 1.000 bébés par an partout en France. Pour le professeur Ville, on y pratique "moins d’accouchements, on perd en expérience, ce qui est dangereux. Pour continuer à tourner, ils font appel à des intérimaires. Cette organisation sous forme de rustines ne permet pas d’assurer la sécurité et la qualité des soins", a-t-il indiqué au quotidien français.

Ainsi, les professionnels de santé à l'origine du rapport préconisent que ces petites structures soient "regroupées avec les établissements de type 2 et de type 3 d’un même territoire dont les contraintes structurelles et de ressources humaines doivent garantir à la fois la sécurité et la satisfaction des usagers tout en offrant des conditions de travail acceptables et pérennes", peut-on lire dans le rapport. Doivent-elles complètement fermer ? Selon les auteurs du rapport, il n'est pas question de condamner totalement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite