Matthew McConaughey, originaire d'Uvalde, plaide contre les armes à la Maison Blanche

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
©Evan Vucci/AP/Sipa
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Originaire d'Uvalde, au Texas, où a eu lieu le 24 mai une tuerie de masse, le comédien Matthew McConaughey a plaidé, depuis la Maison-Blanche, pour une réglementation plus stricte du port d'armes. Décryptage.

Le 24 mai, dix-neuf enfants de 9 et 10 ans ainsi que deux institutrices ont été assassinés dans leur salle de classe à Uvalde (sud du Texas) par un garçon de 18 ans armé jusqu'aux dents. Après en avoir appelé au divin (« Je demande à la nation de prier pour eux »), s'être posé des questions à lui-même (« Quand, au nom de Dieu, allons-nous tenir tête au lobby des armes ? »), avoir supplié (« Nous devons avoir le courage de nous confronter à l'industrie [de l'armement] »), le président américain Joe Biden s'est tourné, mardi 7 juin, vers une autre sorte de divinité : la star de cinéma. Dans la salle de presse de la Maison-Blanche, sa porte-parole Karine Jean-Pierre a accueilli l'acteur Matthew McConaughey et sa femme Camila pour « évoquer un problème grave auquel doit faire face notre pays », avant de laisser la parole à l'acteur de « Comment se faire larguer en 10 leçons ». Criant de vérité dans le rôle du citoyen en colère, McConaughey s'est alors lancé dans vingt-deux minutes d'un discours émouvant et d'une confondante tiédeur au regard des enjeux.

Beau gosse abonné aux comédies romantiques qui s'est réinventé en 2014 en acteur oscarisé pour « Dallas Buyers Club », McConaughey est devenu, l'an dernier, un auteur à succès. Son autobiographie, « Greenlights »*, s'est vendue comme des petits pains outre-Atlantique, renforçant l'image de gourou excentrique que l'acteur se construit via les réseaux sociaux. La rumeur se...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles