Publicité

Meghan Markle gagne le procès intenté contre elle par sa demi-sœur

Pour sa deuxième tentative de procès contre sa demi-sœur, Samantha Markle a été déboutée.

L'auteure américaine demandait 75.000 dollars de dédommagement pour des déclarations supposément diffamatoires que Meghan Markle aurait faites à son encontre dans plusieurs médias.

Déjà, en mars 2023, Charlene Honeywell, juge du district judiciaire des États-Unis, a déclaré à Samantha Markle qu'elle ne pouvait pas soutenir que sa demi-sœur l'avait diffamée avec le livre Finding Freedom : Harry and Meghan and the Making of A Modern Royal Family, car Meghan Markle ne l’avait ni écrit ni publié – ses auteurs étant Omid Scobie et Carolyn Durand.

Dans sa plainte initiale, Samantha Markle affirmait également que la duchesse de Sussex l'avait diffamée lors de son interview avec Oprah Winfrey en 2021, notamment lorsqu'elle avait déclaré qu'elle avait « grandi en tant qu'enfant unique ». Mais la juge Honeywell a déclaré : « Comme un auditeur raisonnable le comprendrait, la défenderesse ne fait qu'exprimer une opinion sur son enfance et sa relation avec ses demi-frères et sœurs. Ainsi, le tribunal estime que la déclaration de la défenderesse n'est pas objectivement vérifiable ou sujette à une preuve empirique. »

Lors de l'audience de 2023, Samantha Markle avait toutefois été autorisée à réitérer ses demandes concernant l'interview d'Oprah Winfrey. Ces demandes ont été rejetées cette semaine après que la même juge a estimé que Samantha Markle était simplement « en désaccord » avec les « opinions plutôt que les déclarations de fait » de Meghan Markle.

« Nous sommes satisfaits de la décision du tribunal de rejeter l'affaire », a déclaré l'avocat de Meghan Markle, Michael J. Kump, dans une déclaration au magazine People.