Publicité

Voici la meilleure galette vendue en grande surface (et elle coûte 7 euros)

Voici la meilleure galette vendue en grande surface (et elle coûte 7 euros) - Adobe Stock
Voici la meilleure galette vendue en grande surface (et elle coûte 7 euros) - Adobe Stock

Dans quel magasin peut-on acheter la meilleure galette des rois pas trop chère ? Le magazine 60 Millions de consommateurs a rendu son verdict.

La galette des rois est une affaire sérieuse. La preuve : pas moins de 30 millions sont écoulées chaque année, selon la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française Et pas question de prendre cette tradition séculaire à la légère, encore moins de tortorer un gâteau médiocre. C'est pour cela que la rédaction de 60 Millions de consommateurs a mené l'enquête en passant au crible les galettes des rois vendues en grande distribution.

Six marques ont été testées : Les Pâtissades, Maître Jean Pierre, Monoprix, Brioche Pasquier et Picard. Les critères retenus par les intransigeants enquêteurs ? La composition, le prix du gâteau et le goût.

Elue à l'unanimité

Verdict de cette dégustation : c'est la galette de la marque de surgelés Picard (6,99 euros) qui l'emporte à l'unanimité.

"C'est la seule à être vendue crue et surgelée. Elle a donc été cuite par nos soins la veille, ce qui donne un résultat proche d'une galette maison. On ne peut évidemment pas s'attendre à la même chose pour des galettes qui sont cuites et emballées depuis plusieurs semaines. Ça se ressent surtout sur la texture, qui manque clairement de feuilletage", développe la journaliste de 60 Millions de consommateurs Laura Hendrikx auprès de France Info.

Parmi les points soulignés par l'enquêtrice cette année, la hausse du prix des galettes, elles aussi frappées par l'inflation. "C'est à cause de la flambée des prix des matières premières, notamment le beurre,...

Lire la suite


À lire aussi

La vidéo de l'entraînement d'Enid dans "Mercredi" prouve qu'elle pourrait intégrer Marvel
Le meurtre du militant LGBT Edwin Chiloba horrifie le Kenya
"Le retour d'Adrien Quatennens porte un message : les féministes doivent se taire"