Publicité

Mel B est retournée vivre chez sa mère après avoir quitté une relation « toxique »

Mel B est retournée vivre chez sa mère après avoir quitté une relation « toxique »

Mel B a connu bien des désillusions avant de rentrer au bercail, chez sa maman.

L'ancienne Spice Girl s'est confiée sur son déménagement de la Californie à la maison de sa mère en Angleterre après s'être sentie « impuissante » suite à sa séparation d'avec son ex-mari Stephen Belafonte.

La chanteuse de Wannabe a déclaré qu'elle avait quitté le foyer conjugal après avoir subi des violences émotionnelles, physiques et financières de la part du producteur de films.

Dans une nouvelle interview accordée à la BBC, Melanie Brown a expliqué qu'elle avait emménagé dans la maison de sa mère Andrea à Leeds après avoir dépensé une somme considérable en frais d'avocat et en indemnités versées à Stephen Belafonte, qui a toujours nié ses allégations.

« Je n'ai pas seulement été victime d'abus émotionnels et physiques, mais aussi d'abus financiers, a déclaré la chanteuse, âgée de 48 ans. Je n'ai pas compris que je n'avais pas autant d'argent que je le pensais. J'ai donc littéralement dû me contenter d'une modeste part de gâteau et vivre avec ma mère. »

Mais tout n’a pas été réglé pour autant. « Ma mère était le genre de personne qui disait : "Oh, tu l'as quitté maintenant, tu vas bien". Mais cela ne pouvait pas être plus éloigné de la vérité », a-t-elle confié, car, bien qu'elle soit parvenue à quitter la relation prétendument abusive, elle a dû « tout recommencer à zéro ».

« Il est évident que n'importe quelle situation est meilleure que d'être avec son agresseur, mais lorsque vous avez quitté ce type de situation abusive, c'est comme si vous recommenciez à zéro, a-t-elle expliqué. Il faut apprendre à faire confiance aux gens. Il faut apprendre à se faire confiance. »

L'ex-couple, qui s'est marié en 2007, a finalisé son divorce en 2018, un an après avoir conclu un accord privé à l'amiable. Dans le cadre de cet accord, la star du Spice World a été condamnée à verser au producteur 350 000 dollars, ainsi que 5 000 dollars par mois de pension alimentaire pour leur fille de 12 ans, Madison, dont elle n'a pas obtenu la garde.

Mel a également deux filles, Angel, 16 ans, et Phoenix, 25 ans, issues de relations antérieures.

Aujourd’hui, elle s’est achetée une maison et apprécie une vie discrète : « J’adore faire mes courses à Aldi et à Lidl, je ne pense pas que je vais arrêter de sitôt, pour être honnête », a-t-elle précisé à la BBC. C’est pourtant elle qui a révélé récemment sur ITV que les Spice Girls se réuniraient pour le trentième anniversaire du célèbre groupe de filles…