Publicité

Menaces terroristes contre les établissements scolaires : Nicole Belloubet « suspend » les messageries des ENT

La ministre de l’Éducation nationale Nicole Belloubet a annoncé « suspendre » la messagerie dans tous les espaces numériques de travail (ENT). Depuis quelques jours, 323 menaces, dans 44 départements et 20 académies, ont été dénombrées en France depuis le milieu de la semaine.

L’annonce vient tout juste de tomber. La ministre de l'Éducation nationale Nicole Belloubet a annoncé jeudi « suspendre » la messagerie dans tous les espaces numériques de travail (ENT) des établissements scolaires, après les menaces d'attentat contre collèges et lycées ces derniers jours. Pour l’heure, il s’agit d’une décision provisoire en attendant une meilleure sécurisation.

>> Lire aussiQuand les enfants font l’apologie du terrorisme : le décryptage de la psy Claude Halmos

Une décision qui fait suite aux multiples piratages des ENT survenus depuis plusieurs jours… Des intrusions numériques avec le but de proférer des menaces, y compris d’attentats, certaines conduisant à l’évacuation d’établissements scolaires. Dans un message posté sur X, la ministre a fait savoir qu’elle préparait en réponse « un véritable bouclier numérique ». Sur les ondes de RTL, la ministre a précisé que cette suspension durera « sans doute » jusqu’aux vacances de printemps qui débuteront pour la zone C, ce samedi 6 avril. Une période durant laquelle les comptes des élèves, des parents et des enseignants seront réinitialisés, a-t-elle assuré. Elle a ajouté : « Le contenu des messages est gravissime. On ne peut pas laisser proliférer ce type de menaces. »

Une interview qui se déroulait après sa participation à une réunion au ministère de l’Éducation nationale avec des élus de collectivités territoriales et des éditeurs de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi