Publicité

"Mettre ma notoriété au profit de ma commune" : Stéphane Bern s'engage en politique

L'actuel monsieur patrimoine du gouvernement s'engage encore un peu plus. Alors que Stéphane Bern est chargé par l’Élysée depuis 2017 d'une mission pour le patrimoine, il a annoncé dans les colonnes de l'Est Républicain, samedi 3 février 2024, qu'il était candidat aux élections municipales partielles dans le village de Thiron-Gardais, en Eure-et-Loir. C'est dans cette commune qu'il a acheté en 2013 le collège royal et militaire avant de le restaurer et de le transformer en musée. Depuis trois ans, selon les informations du quotidien régional, il y serait "installé à plein temps". "Si je peux mettre ma notoriété au profit de ma commune… Ce n’est pas une démarche égotique, je veux me mettre modestement au service de la commune", a ainsi expliqué le célèbre animateur âgé de 60 ans. Il a encore expliqué qu'il avait envie de défendre le patrimoine de sa commune. C'est d'ailleurs dans cette optique qu'il a révélé une première piste de développement si jamais il était élu. Il souhaiterait que sa commune "soit entièrement labellisée petite cité de caractère. Le patrimoine est très riche. Les visiteurs sont de plus en plus nombreux".

Si une élection partielle a lieu dans la commune de Thiron-Gardais les 17 et 24 mars 2024, c'est parce que l'ancien maire, Victor Provôt, a démissionné le 6 janvier. Pour le compagnon de Yori Bailleres, il est "logique que chaque citoyen s’engage pour son village". Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'il s'engage localement en politique. Pour rappel, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite