Publicité

Les meufs prennent enfin le pouvoir aux Victoires de la Musique

Les meufs prennent enfin le pouvoir aux Victoires de la Musique - BestImage, LIONEL URMAN  / BESTIMAGE
Les meufs prennent enfin le pouvoir aux Victoires de la Musique - BestImage, LIONEL URMAN / BESTIMAGE

Meilleure chanson, meilleur clip... Les femmes débarquent en majorité aux Victoires de la musique via certaines catégories. Une réunion sororale à savourer ce 9 février sur France 2.

Et si ces Victoires de la Musique 2024, à savourer sous un bon plaid ce 9 février à 21h00 sur France 2 (ou la plateforme de France TV) marquait avant tout la grande Victoire... Des femmes artistes ?

On est en droit de rêver alors que les nominations donnent "le la" aux voix féminines qui ont fait notre année mélomane. Par-delà les catégories dédiées, Artiste féminine et Révélation féminine, on observera ainsi une forte présence de nos musiciennes et chanteuses préférées dans trois grandes catégories : Chanson originale, Création audiovisuelle et Révélation Scène...

Avec Clara Ysé, Zaho de Sagazan et Louane pour la première catégorie susnommée, Shay, Juliette Armanet et Zaho de Sagazan pour la seconde, et enfin, Meryl et... Zaho de Sagazan (surprise !) côté Révélations scène. Entre rap badass, mélodies entêtantes piano-disco et poésies électrisantes, ces Victoires au féminin détonnent aussi par leur éclectisme. D'autant plus que cette année pourrait marquer le sacre d'une Reine !

"Sensible, atypique, bouleversante"

Parmi les grandes nominées dans la catégorie Révélations, et dans plusieurs autres catégories comme nous avons pu l'évoquer ci-dessus, nous retrouvons effectivement l'exceptionnelle Zaho de Sagazan. L'autrice de l'album "La symphonie des éclairs", étonnant succès critique et public, est ni plus ni moins que notre claque musicale de 2023. Poétique, sensible, atypique, bouleversante... Que dire d'autre ?

Rien, si ce n'est que...

Lire la suite


À lire aussi

Sexe : les sextoys veulent-ils du mal à nos données persos ?
Affaire Depardieu : que sait-on de cette nouvelle plainte déposée ?
Merci pour les travaux : Valérie Damidot tacle les harceleurs grossophobes