Michel Sardou veut quitter la France : Jean-Luc Mélenchon lui répond

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les choses ont été dites. Mercredi 1er juin, Paris Match publiait une interview de Michel Sardou. Alors que le chanteur de 75 ans se confiait sur sa vie de famille, il en a profité, comme à son habitude pour commenter l’actualité, notamment la dernière campagne présidentielle… qu’il a jugée "chiante". Malgré ce bilan mitigé, une nouvelle échéance politique se présente à Michel Sardou : les élections législatives, qui se tiendront les 12 et 19 juin 2022. Bien que le vote soit tenu secret, il semblerait que Michel Sardou ne soit pas prêt à soutenir Jean-Luc Mélenchon. "Mélenchon est toujours dans les excès. Maintenant il se déclare Premier ministre. Attention, danger ! S'il gagne, je me tire. Ou alors je déclare la Normandie duché et je mets des barrières partout", a ainsi prévenu l’interprète de Je vais t’aimer, qui laisse planer le doute sur un potentiel retour sur scène. Alors que Jean-Luc Mélenchon a atteint la troisième place, avec 21,9% des voix, à la présidentielle 2022, ce petit commentaire n’est pas passé inaperçu puisque le principal intéressé, le leader de la France Insoumise, a répondu dans un tweet publié jeudi 2 juin 2022.

Jeudi 2 juin 2022, Jean-Luc Mélenchon (qui a critiqué le gouvernement), a pris la décision de répondre à Michel Sardou, sur les réseaux sociaux. "Monsieur Michel Sardou m’accordez-vous un entretien ? Je veux vous convaincre de rester en France quand nous aurons gagné. Beaucoup de Français vous aiment et le pays a besoin de votre attention aussi", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles