Micro-angiopathie thrombotique : définition, causes, symptômes, traitement

PIXABAY

Une micro-angiopathie thrombotique se définit par un ensemble de maladies au cours desquelles les petits vaisseaux sanguins de l’organisme sont obstrués par des bouchons de plaquettes. À terme, cela atteint différents organes.

Une micro-angiopathie thrombotique est l’association de la présence de fragments de globules rouges dans le sang (anémie hémolytique mécanique) et d’une baisse du taux de plaquettes (thrombopénie).

Les globules rouges ont pour rôle, par l'intermédiaire de l'hémoglobine, d’assurer le transport de l'oxygène, de l'air alvéolaire pulmonaire aux tissus, et le transport du gaz carbonique des tissus où il est produit par la respiration cellulaire, vers les poumons, où il sera éliminé par l'air expiré.

Les plaquettes sont des cellules sanguines très petites. Elles sont issues des mégacaryocytes (MK) qui sont des cellules qui prolifèrent dans la moelle osseuse. La fragmentation du cytoplasme des mégacaryocytes donne naissance, au niveau des sinus vasculaires, aux plaquettes, cellules anucléées. La principale mission des plaquettes est d’assurer l’arrêt des saignements lors de lésions vasculaires. En effet, la quantité de sang que peut perdre l’organisme est limitée. Pour se protéger de ce risque hémorragique les plaquettes colmatent les brèches des vaisseaux grâce à leurs propriétés adhésives qui vont se manifester aux sites de lésions.

Le terme de « micro-angiopathie thrombotique » regroupe plusieurs maladies ayant certains points communs, mais dont les mécanismes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite