Publicité

Miss France : cette grande première pour une reine de beauté régionale

Dans les rangs de Miss France, c’est une annonce qui avait fait beaucoup de bruit. Nommée présidente de la société Miss France en octobre 2021, Alexia Laroche-Joubert avait décidé de modifier les conditions de participation au concours de beauté national. "Désormais, je demande seulement que les jeunes femmes soient âgées de plus de 18 ans, mesurent au moins 1 mètre 70 - parce qu’elles portent des robes de créateurs et qu’il faut un minimum de taille - et qu’elles soient de sexe féminin à l’état civil", annonçait la productrice de Fort Boyard auprès de TV Magazine le 21 juin 2022. Alexia Laroche-Joubert a également ouvert les candidatures aux femmes mariées mais aussi aux mères de famille : "Le point le plus complexe pour [elle] et aussi celui sur lequel les anciennes Miss France étaient dubitatives". Ces changements de règles ont permis à plusieurs jeunes femmes de tenter leur chance. Il y a eu Andréa Furet, éliminée lors de Miss Île-de-France 2022, mais aussi Aëla Chanel, éliminée lors de l’élection de Miss Isère 2023, deux candidates transgenres. Inès Chicot Roussel est, quant à elle, toujours en lice pour devenir Miss France 2024. Samedi 18 mars 2023 en effet, la jeune femme a été élue Miss Alpes du Sud selon La Provence.

Âgée de 22 ans, elle a été couronnée à Digne-les-Bains devant les yeux de ses fans, de ses proches… mais aussi de son enfant. Si elle remporte l’écharpe de Miss Provence, elle deviendra officiellement la première candidate de Miss France à être maman. "C’est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite