Mononucléose infectieuse : causes, symptômes, transmission, contagion, traitement, séquelles

La mononucléose infectieuse, ou « maladie du baiser » est une maladie virale qui se transmet par la salive. La guérison intervient le plus souvent spontanément, mais elle peut entrainer une fatigue persistante qui peut parfois durer des semaines voire des mois.

La mononucléose infectieuse est une pathologie virale due au virus d’Epstein-Barr (ou EBV) et qui se transmet par la salive. Ce virus est un herpèsvirus humain de type 4 qui touche 50 % des enfants avant l’âge de 5 ans, nous apprend le Manuel MSD. Il s’agit donc d’une maladie contagieuse extrêmement fréquente. La primo-infection qui survient souvent dans l’enfance peut passer inaperçue, mais elle entraine fréquemment une mononucléose infectieuse à l’adolescence, indique l’Assurance maladie. De plus, ils estiment à 90 % le nombre d’adultes ayant été en contact avec l’EBV. Toutes ces personnes sont définitivement immunisées.

Le virus d’Epstein-Barr se transmet par la salive : soit par projections (toux et éternuement), soit par un contact direct intime (baiser). Une fois dans l’organisme, le virus va se multiplier dans les lymphocytes B (les globules blancs chargés de la fabrication des anticorps). La primo-infection due au premier contact avec le virus d’Epstein-Barr (EBV), même si elle n’entraine pas de symptôme, va amener l’organisme à produire des anticorps. La personne sera donc immunisée contre la mononucléose. Toutefois, dans les pays développés, les mesures d’hygiène font que de moins en moins d’enfants s’immunisent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles