Mort de Thierry Mugler : la mode et les stars lui rendent hommage

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En réponse à la mort du créateur de mode, les réseaux sociaux accueillent une pluie d’hommage émouvants.

En ce premier jour de Fashion Week Haute Couture, la mode est en deuil. « Nous avons l’immense tristesse de vous faire part du décès de Monsieur Manfred Thierry Mugler survenu dimanche 23 janvier 2022. Que son âme repose en paix », annonçait le compte Instagram de Thierry Mugler, le dimanche 23 janvier. Décédé à l’âge de 73 ans de mort naturelle, le grand couturier régnait sur la mode des années 1980 grâce à ses silhouettes exagérées et spectaculaires. Sur les réseaux sociaux, l’émotion était au plus fort. À travers un tweet ou un post Instagram, les personnalités créatives de l’industrie et les célébrités ayant collaboré avec le créateur ont tenu à lui rendre hommage.

Lire aussi : Et Thierry Mugler inventa le défilé-spectacle

Le monde de la mode en deuil

« Manfred, je suis honoré de vous avoir connu, a écrit Casey Cadwallader, directeur artistique de la maison Mugler, sur son compte Instagram. Vous avez changé notre perception de la beauté, de la confiance en soi et de la représentation. Votre héritage est quelque chose que je porte avec moi dans tout ce que je fais. » Peu de temps après, le créateur américain Christian Siriano publiait un panorama des plus belles silhouettes du designer sur Twitter avec ces mots : « Une icône nous a quittés. Reposez-en paix Thierry Mugler. Vous avez permis d’ouvrir tellement de portes. »

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Casey...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles